21 Oct

L’arrivée de Spoutnik

« -Tigrou! Tigrou! T’es où?! Roo c’est pas vrai! C’est pas vrai c’est pas vrai c’est pas vrai!

On est foutu-tu! Lé… L’évasion à foiré… Des heures et des heures à regarder ce foutu zip en espérant qu’il s’ouvre avant qu’il ne soit trop tard. Mais non. Non. Non, non, non. Quand il s’est enfin ouvert, j’ai bien essayé de bondir hors du sac et de m’enfuir, mais ils ont été plus rapides. Et cette chaleur! J’en ai eu la fourrure toute humide! Quelle horreur! Qu’est ce qu’il se passe ici? TIGROU! Mais c’est pas possible ça où est-ce qu’il est?!

– Quoi, quoi, je suis là! ça va pas?

– Non ça va pas! J’ai presque réussi à m’enfuir, je m’étais super bien caché, mais ils m’ont eu quand même. ils m’ont fait boire un truc bizarre, surement du poison, et maintenant je me sens mal!

– Oh! Attends, attends, je vais te trouver un truc.

– Nonnontenvapaje… Ah zut j’ai vomi… RHAAAAA comment tu fais pour supporter cette chaleur?! J’en peux plus… Désolé Tigrou, tu vas devoir t’en sortir seul… Je… Je… Je m’arrête là… Adieu, Tigrou… Je t’aimais bien tu sais…

– … Pfff… Ces peluches de luxe, alors… »

Mojito!

Mojito!

One thought on “L’arrivée de Spoutnik

  1. Salut Tigrou et Spoutnik! Vous allez bien, enfin, je veux dire… vous allez mieux?
    Après toutes ces péripéties, pas trop mal au cœur?… Pauvres de vous quand même! Vous qui étiez si tranquilles à la maison, bien au chaud devant la télé, avec votre cher bol de lait…
    Bon, j’espère que vous commencez à vous habituer tout doucement aux déménagements, aux caprices de vos maîtres… Ils ont la bougeotte ou quoi!! Ah la la la la… pas facile de les suivre, quelle énergie!
    Bon, les zamis,restez prudents, toujours toujours ensemble surtout, et puis n’oubliez pas de garder l’œil sur les « grosses peluches »! … On se comprend… Elles sont grandes, c’est vrai, plus grandes que vous (normal, puisqu’il s’agit de vos maîtres!) , bé voui, elles sont grandes et alors elles en profitent un max, bon, elles ont bien raison, mais quand même… faudrait pas trop les laisser toutes seules!… des fois qu’elles seraient imprudentes et finiraient par vous oublier sur la route ou pire (je n’ose y penser!)… dans un désert de sel ou au fond d’un volcan… ça fait froid dans le dos rien que d’y penser! aïe aïe aïe!!
    Donc, les zamis, gardez l’œil!!
    A bientôt et gros bisous!
    Lilybellule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *