9 Juil

Kuelap

Nous voici donc à 3000 mètres d’altitudes, au pied de la forteresse de Kuélap. Le gardien nous fait savoir que pour acheter les billets, il faut contourner toute la forteresse et se rendre sur le parking du site où se trouve la billetterie… Le gardien, sympa (et peut être attendri par nos mines épuisées) se propose d’aller nous chercher les billets, mais nous refusons, on est plus à une demi heure de marche près!

Marine vers kuelap-40

Nous en profitons pour nous dégotter un guide, Abraham, qui est en fait un orientador touristico. En fait, il n’est pas guide officiel comme on peut en croiser, il travaille en fait sur le site depuis son ouverture au tourisme et est maintenant conservador, c’est à dire qu’il participe aux travaux d’investigation, de rénovation et de conservation du site.

Kuélap, donc, est une forteresse construite par le peuple Chachapoyas (peuple guerrier des nuages, si j’ai bien compris la traduction). Sorti de la forêt vers -400, ce peuple est venu se réfugier dans les montagnes (on ne sait pas trop pourquoi) où il a prospéré jusqu’en 1432, date à laquelle les Incas les ont écrabouillés (avant de se faire eux même écrabouiller par les espagnols un siècle plus tard). Kuélap, donc, est le plus criant témoignage de l’apogée des Chachapoyas. Une forteresse construite à 3000 mètres d’altitude, avec vue sur tous les côtés alentours, et organisée sur deux niveaux.

Marine vers kuelap-45Le premier niveau, destiné au petit peuple, est parsemé des restes des petites maisons rondes typiques de cette civilisation. Fait intéressant, les morts de cette civilisation étaient momifiés puis placés dans de petites caves dans la maison en position foetale. Ces petites maisons disposaient également d’une sorte de petite fosse dans laquelle étaient élevés les «Cuy», les cochons d’inde, ainsi que d’alcôves dans le mur pour les objets religieux.

Le deuxième niveau quant à lui était bien sur destiné aux élites, et dispose d’un temple, d’un guet et d’un mausolée. Le temple est très particulier, puisqu’il est de forme «conique à l’envers», c’est à dire qu’il s’évase vers le haut. En son centre est disposé une cheminée dans laquelle visiblement les prêtres jetaient des animaux et autre en guise d’offrande aux dieux… Le mausolée quant à lui a révélé la présence de corps ayant subis des trépanation réussies (l’os montre des signes de cicatrisation)! Le guet, enfin, est le point culminant de la forteresse, et se dresse à 3040 mètres de hauteur.

DSCF5633

Enfin, tout au sud, se trouve une fosse commune dans laquelle ont été jetés les corps des soldats ayant défendus leur cité jusqu’à la mort…

DSCF5700Le site comporte trois entrées. La première était destinée à la nourriture et la logistique plus globalement, et les pierres comportent encore les marques des sabots des innombrables lamas étant passés par là! La deuxième entrée, plus officielle, comporte différents niveaux correspondants aux différents chefs ayant dirigés la cité, ainsi que les tombes de quelques uns d’entre eux. Pour la troisième entrée, j’ai oublié…

***

Nous comptions nous greffer à un bus de touristes pour rentrer, mais il s’avère qu’il n’y en as pas!!!! Très peu de touristes aujourd’hui à kuélap… Nous finissons donc par trouver quelqu’un qui fait venir un bus rien que pour nous… Le prix est bien évidemment en conséquence, mais tout redescendre à pied pour attendre un bus probablement le lendemain est difficilement envisageable, on est bien trop crevés! Notre chauffeur fonce dans la nuit, avec une vue incroyable sur le précipice à nos pieds et les falaises au loin éclairées par une lune pleine et étonnamment lumineuse.

***

De retour à Chachapoyas, nous nous mettons en route vers La Tushpa, un restaurant plein de promesses que nous lorgnions depuis un moment. Ce moment où le premier morceau de viande impeccablement saignante est entrée dans ma bouche restera un souvenir aussi poignant que l’intégralité de ce trek!

Kuelap deuxième entrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *