30 Juil

Le parc Podocarpus

Difficile d’ouvrir les paupières ce matin, pourtant il le faut! Nous avons rendez vous avec Angel, notre guide, qui va nous emmener dans le parc du Podocarpus. Parc qui abrite notamment des ours à lunettes! Nous nous dépêchons et montons dans la voiture d’Angel qui démarre au quart de tour. Sur le chemin, notre chauffeur laisse monter quelqu’un dans la benne de la voiture! On se demande un peu pourquoi, est ce que quelqu’un se greffe à notre sortie? Surtout qu’une fois dans le parc la personne est toujours là!

podocarpusLa voiture monte, monte dans le parc, jusqu’à un virage où la route, défoncée par un éboulement et traversée par une rivière, ne le permet plus. On descend alors de voiture, avec l’inconnu, qui Oh! surprise, se révèle être notre guide! Le chauffeur du pick up n’était en fait que le chauffeur du pick up, et il va rester avec sa voiture le temps de la visite…

***

Un vent puissant refroidi l’atmosphère tandis que nous finissons à pied le chemin jusqu’au refuge. En pleine saison des vents, nous sommes ici au croisement des courants d’air venant de l’amazonie et de ceux venant du pacifique. La température tout en haut ne devrait pas dépasser les 7 degrés, si l’on en croit notre guide! Dans un premier temps, Angel nous explique des petites choses sur la flore locale. Au fur et à mesure que l’on monte, la végétation change. Les plantes de la zone nuageuse font place à des végétaux plus petits, plus secs. C’est que les vents gagnent en violence avec l’altitude et fouettent les flancs de la montagne avec une vigueur impressionnante! Nous montons le long de la crête, devant parfois escalader, jusqu’à être dans les nuages. Là haut, à 3200 mètres d’altitude, rien d’autre n’existe que le vent violent et les quelques mètres de crête que l’on voit avant qu’elle ne disparaisse dans la brume des nuages. Lorsque le vent se tait, le silence est total. Les seules traces de vie que l’on croisera pendant notre visite seront les empreintes d’une poule des montagnes et celles d’un ours à lunette!

podocarpus-13

***

FleurPour finir la sortie, notre guide nous emmène au jardin botanique et nous montre les différentes plantes, leur particularité, leur signification, et celles endémique de la région, comme le podocarpus qui donne son nom au parc. En conclusion de cette journée, petite sortie bien sympa et belle rencontre avec Angel, mais le prix est quand même un peu fort pour juste une balade… On rentre à Loja où l’Equateur gagne contre le Honduras, assurant ainsi une sacrée ambiance dans les rues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *