20 Sep

Baños

Banos - Banos-4

Notre bus descend dans la vallée flanquée de hautes montagnes aux pentes vertigineuses vers Baños, notre étape repos. Baños est connue (et même nommée) pour ses fameux bains thermaux, et après nos récentes ascensions, quelques jours tranquilles dans cette ville nous ferons le plus grand bien! Le cadre est magnifique et augure très bien de l’endroit.

Banos - Banos-3Rapidement nous trouvons un hôtel et nous promenons dans la ville. Après ces derniers jours de solitude, c’est un petit peu un choc : Banos est une ville très touristique, ça on le savait, mais tout de même on ne l’imaginait pas comme ça! Partout des enseignes tentent de vous vendre toutes sortes de tours, depuis le bus pour les cascades aux buggies en passant par les sauts à l’élastique, rafting et autre. Les murs de la plupart des hôtel sont couverts de peintures psychédéliques, et la ville semble être un vrai repère de hippies. En conséquence forcément, les prix sont un peu plus forts que dans beaucoup d’autres endroits, mais de toutes manières nous sommes ici pour nous faire plaisir et nous remettre de nos émotions! La ville est sommes toutes jolies, et le soir nous nous payons une fondue savoyarde dans un restaurant suisse. Du fromage, de la charcuterie et des patates : un petit bout de paradis!

Banos - guimauveDans la nuit Banos est vraiment une ville surprenante : il suffit de lever les yeux pour voir des ovnis : Les montagnes autour sont tellement abruptes que dans la nuit noire les habitations à leurs sommets brillent d’une manière étrange au beau milieu du ciel!

Les bains chauds de Banos sont sympathiques mais n’ont rien d’exceptionnels. ils font du bien, après nos dernières excursions, mais nous ne nous y attardons pas. Le côté un peu plus sympa de Banos réside dans ses cascades. Nous louons des vélos pour parcourir les différentes cascades et nous lançons sur la route. durant la balade Banos - route des cascades-10on enchaîne les cascades donc, il y en a vraiment plein, dont on n’a pas retenus les noms. Sur le chemin il y a une tyrolienne d’un kilomètre de long, on se dit que c’est l’occasion! Harnachés solidement, la tête en bas, la dame nous lance dans le vide. C’est assez impressionnant de filer à toute allure comme ça au dessus de la rivière qui coure! Le paysage défile tandis que l’on descend et rase les arbres en contrebas. Ca n’est qu’une minute, mais elle est intense!

Banos - route des cascades-23Mais le meilleur de cette balade reste la dernière cascade : el Pailon del diablo. C’est une énorme et puissante cascade qui surgit entre les pierres et vient se fracasser dans la gorge en contrebas. Deux terrasses construites sur la falaise permettent de voir ça de plus près, en se mouillant considérablement. On peut aussi emprunter un tout petit passage sous la roche pour monter et passer sous la falaise, et là encore se mouiller considérablement! En remontant le sentier, on découvre le jus d’orange/carotte, qui est en fait très bon! Puis nous prenons un camion bus qui nous ramène avec nos vélos à Banos, ville qui nous aura quand même pas mal déçue. Mais cette ville vaut quand même le coup, rien que pour son décor! Avant de partir nous allons jeter un coup d’oeil sur un des miradors de la ville, et quelle n’est pas notre surprise de voir que Banos est construite à flanc de falaise, avec encore plein de cascades surgissants de son ventre pour se jeter dans la rivière à ses pieds!

Banos - pailon del diablo-6

Il est maintenant temps pour nous de partir, nous prenons la route pour un nouveau trek dans cette magnifique sierra qui va nous amener aux ruines Inca d’Ingapirca!

Banos - pailon del diablo-8

 

Pour voir plus de photos, c’est ici!

One thought on “Baños

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *