16 Août

Les Chullpas de Sillustani

sillustani-5

sillustaniSitué aux abords du lac Titi Caca, Sillustani est une charmante petite bourgade en adobe perdue sur les hauts plateaux du sud péruvien. L’intérêt du village, outre le cadre superbe, est la présence en surplomb d’une colline parsemée de « chullpas ». Les Chullpas sont des tombeaux en forme de tours cylindriques (sauf une, qui est carrée. Un original, sans doute. Bon en vrai, c’est peut-être une tentative des Incas pour imposer leur style, pas très fans qu’ils étaient des rond et autres cylindres).

sillustani-7

base de la chullpa carrée

En tout cas il faut bien reconnaître que pour un repos éternel, l’endroit est particulièrement bien choisit. Avec une belle vue sur un lac turquoise, une douce brise fraîche fait onduler les prairies pastels d’un horizon à l’autre, tandis que des alpagas paissent tranquillement de-ci de-là.

sillustani-4

sillustani-6On se ballade, presque seul, entre les différentes tours de pierres, tantôt distrait, tantôt absorbé par les panneaux explicatifs. Pas une tour n’est semblable à sa voisine, chacune témoigne silencieusement d’une époque, d’une civilisation. Les plus vieilles ont plus de 2000 ans et les plus récentes probablement moins de 600 ans. Il y en a des rustiques, tombeaux de petits bourgeois Pukara ou Callao, et des plus travaillées où reposent d’importants nobles Incas. La plus célèbre du coin est sans conteste l’impressionnante « Chullpa sillustani-2Lagarto », qui non contente de dominer les autres de ses 12 mètres, se paye également le luxe d’être évasée vers le haut. Il y en a même une qui n’a jamais été terminé et permet ainsi de comprendre le processus de fabrication : ils faisaient une rampe en pierre pour permettre de monter sur des rondins les gros blocs de pierres jusqu’au sommet. Dommage, ce ne sont pas les petits hommes verts cette fois-ci. A moins que?…

Chullpa Lagarto

Chullpa Lagarto

 

Nous y passons un bon moment, autant pour prendre le temps de tout lire que pour juste flâner entre les vieilles pierres et le calme des lieux. D’autant que c’est notre dernier jour au Pérou, car demain nous prenons le bus pour Copacabana, de l’autre côté de la frontière! Un nouveau pays nous ouvre les bras!

sillustani-9

 

 

 

Et comme de coutume, pour les photos, c’est ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *